mardi 31 juillet 2012

Même pas honte

Guido Crepax, † le 31 juillet 2003. Laura Betti, sinon, qui chante Pasolini clic-clic.

lundi 30 juillet 2012

Le baiser qui a suivi (un joyeux non-anniversaire #59)



Patrick Modiano, 67 ans aujourd'hui - une jolie chanson, quoi qu'on dise. Rigaut que l'on recycle et Robin Cook qui manque, un 30 juillet clic-clic.

dimanche 29 juillet 2012

Un air qui vaut pas dix ronds #93

 

Oh toi Johnny Walker, gentleman au grand air 
Que j´aimais tendrement dans les boîtes des Champs 
T'es parti au dodo avec la veuve Clicquot 
Qui était mon idole de Saint-Louis à Saint-Paul. 

Fontaine - Belkacem 2004

[Barbe-Nicole Clicquot-Ponsardin Veuve Clicquot, † le 29 juillet 1866 ; Johnny Walker, † le 29 juillet 2003. Van Gogh sinon, et Chris Marker clic-clic.]

samedi 28 juillet 2012

Fils de Manoach



C'est aujourd’hui la Saint-Samson, et l'anniversaire de la mort en 1750 de Jean-Sébastien Bach. Une journée aussi de cous coupés clic-clic, la Saint-Sanson, et le souvenir de Michel Audiard.

vendredi 27 juillet 2012

A Very Merry Unbirthday #58

And now Mama doesn't seem to wanna do much of anything
And me, I spend a lot of time pickin' flowers up on Choctaw Ridge
And drop them into the muddy water off the Tallahatchie Bridge.


Gentry 1967

[Bobbie Gentry, née un 27 juillet - Thermidor, 9 clic-clic.]

jeudi 26 juillet 2012

Regen



La Saint-Joris, voilà ; la Sainte-Anita aussi clic-clic.

mercredi 25 juillet 2012

Un air qui vaut pas dix ronds #92



People stopping staring,
I can't see their faces,
Only the shadows of their eyes.

[Pour John Schlesinger, mort le 25 juillet 2003. L'an dernier clic-clic René Fallet.]

mardi 24 juillet 2012

Hardellet #2



Béart - Hardellet 1965

[Du beau monde.]

Valse (un air qui vaut pas dix ronds #91)

Si tu reviens jamais danser chez Temporel
Un jour ou l'autre.


Hardellet - Béart 1957


[La version de Renée Lebas, pas la plus connue mais c'est mon goût. André Hardellet est mort le 24 juillet 1974. On a aussi clic-clac Chelsea Hotel pour Amy Winehouse et La manic pour Georges Dor.]

lundi 23 juillet 2012

Du vélo sans les mains

La Saint-Valérien, la Saint-Jean Cassien : la rime en -ein.

Est-ce qu'on devient un peu trop fou
Quand on ne s'accroche plus trop à rien ?
Est-ce que ça vous fait un bien fou
De faire du vélo sans les mains ?
Est-ce qu'il faut se sentir à bout
Pour se sentir enfin si bien ?


Le 23 juillet sinon, clic-clac, Reggiani.

dimanche 22 juillet 2012

Marie-Madeleine, sainte #3

Marie Magdalene Dietrich, encore une fois photographiée par Don English - 1932, Shangai Express. Lucian Freud aussi, et Dillinger clic-clic.

samedi 21 juillet 2012

La Sainte-Julie (un air qui vaut pas dix ronds #90)



[Le 21 juillet, mais oui - un peu d'économie aussi, et l'anniversaire de l'Hubert-Félix clic-clic.]

vendredi 20 juillet 2012

Des journées entières dans les livres #106

Mon incapacité à ressentir la moindre culpabilité pour m'être adonné à un plaisir interdit par les Pharisiens - la révolution, tout comme la religion, a ses tartuffes.

[Ernest Mandel, † le 20 juillet 1995. La Sainte-Marguerite sinon, et Julien Carette clic-clic.]

jeudi 19 juillet 2012

La Sainte-Ornella

Une photo d'Helmut Newton (1986). Un 19 juillet clic-clic, Edward Bunker.

mercredi 18 juillet 2012

Relance de la consommation

Nico, sinon, clic-clic et Claude Léveillé - Frédéric, je me fous du monde entier.

mardi 17 juillet 2012

Deadly Tonight



[Pour Mickey Spillane, † le 17 juillet 2006, celui de Mike Hammer et, donc, d'En quatrième vitesse. Billie et Coltrane sinon clic-clic.]

lundi 16 juillet 2012

La Sainte-Carmen



And Jesus Christ, this cold hard rain
Won't someone put him on his train
He'll never kiss her lips again
Or break her heart

As he says goodbye, he says goodbye
Say goodbye to Ruby's arms.

[Le 16 juillet surtout clic-clic, c'est Patrick Dewaere.]

dimanche 15 juillet 2012

La Saint-David (Hey Joe #4)



[Le 15 juillet, c'est une des dates pour la Saint-David. Et ici clic-clic, on lit un peu de Kafka.]

samedi 14 juillet 2012

A poem somebody could hide in (un air qui vaut pas dix ronds #89)

The radio
That told me about the death of Billy The Kid
(And the day, a hot summer day, with birds in the sky)
Let us fake out a frontier
A poem somebody could hide in
With a sheriff's posse after him
A thousand miles of it
A poem with no hard corners
No houses to get lost in.


Spicer - Kat Onoma 1992

[William Henry McCarty, Billy the Kid, † le 14 juillet 1881. Sinon clic-clic, bien sûr, brillant comme une larme : Léo Ferré, le 14 juillet de 93. Cette année, L'été 68 - la jolie version de Katerine clic-clac : ça ira, ça ira.]

vendredi 13 juillet 2012

Les mains de Mohamed Ali (sans perroquet)

Les mains de Mohamed Ali, 1970, par Yousuf Karsh, † le 13 juillet 2002 - après celles de Frida Kahlo et autres merveilles clic-clic.

jeudi 12 juillet 2012

Reine de la nuit #2

Je hais les meubles et les clowns.
Mon père m'a emmené au cirque, une seule fois, en mai 1922, et nous sommes ressortis presque immédiatement. Tout était si consternant. Et les clowns tellement macabres !
Et après la disparition de ma mère, en mars 1925, on a peu à peu jeté toutes les chaises, armoires, tables, tabourets et chiffonniers jusqu'à ce que la maison soit pratiquement vide.
J'ai commencé à fumer à onze ans. Des Wings, une marque américaine. Herr Dorpmuller nous en donnait chacune un paquet, à Lisa et à moi, chaque fois qu'on le laissait nous emmener dans son arrière-boutique de la Ludwigstrasse. On déboutonnait notre corsage pour lui montrer notre gorge et il se tenait là, devant nous, ses mains en mouvement dans ses poches, grognant et reniflant.
On s'y rendait le lundi et le vendredi.
Puis Lisa est partie à Dresde. Comme je redoutais de l'affronter seule, j'ai arrêté de fumer.
Lisa s'est pendue à Berlin, en 1945.

[Etc.]

Marc Behm, † le 12 juillet 2007. C'est la Saint-Jason, la Saint-Olivier aussi : on a des images clic-clic.

mercredi 11 juillet 2012

Obscure

Iearned how to take the loner hero here and elsewhere, while I learned more than anything else out of taking Lew Archer lovelessness and give it a voice of passion.

[Kenneth Millar, Ross Macdonald, † le 11 juillet 1983 - de nouvelles traductions arrivent, parait-il très bonnes, à suivre. Rapprocher son nickel ébloui, sinon : le Fonds Thorez - Vermeersch clic-clic.]

mardi 10 juillet 2012

Un air qui vaut pas dix ronds #88 (la Sainte-Ulrike)

What are you dying for ?


Faithfull, Reynolds, Mavety, York, Stannard - 1979


[Le 10 juillet, on a aussi clic-clac Klee par Aragon, Leprest par Amélie les Crayons et Thiéfaine par Aldebert - une réussite, étonnante, entêtante.]

lundi 9 juillet 2012

When she passes



Aujourd'hui clic-clic c'est 60s : Ipanema, TR5, Irresistibles et Dutronc, content. Garota de Ipanema, au fait, c'est Vinícius - Marcus Vinícius da Cruz de Melo Moraes, † le 9 juillet 1980.

dimanche 8 juillet 2012

Comme on a dit

Le 8 juillet donc, ici clic-clic, c'est la paresse et Vallotton. On a de quoi faire.

samedi 7 juillet 2012

Relance de la consommation

L'année dernière, Vaneigem et Lemonnier, la plus belle sans doute des chansons pour en finir avec le travail, et Victor Hugo, content,  clic-clic.

vendredi 6 juillet 2012

Un air qui vaut pas dix rond #87

Summertime and the livin' is easy
Fish are jumpin' and the cotton is high.


DuBose Heyward, George et Ida Gershwin - 1935

[Louis Armstrong, † le 6 juillet 1971. Sinon clic-clac le pays qui n'est nulle part, les jolis barricadiers et Suzanne, among the garbage and the flowers.]

jeudi 5 juillet 2012

Six pieds sous terre (un air qui vaut pas dix ronds #86)

Je te dis mort aux cons
Bien plus cons que toi
Mais qui sont mieux portants
Jojo.


Brel 1977

[Où des Bretons devinent que Saint-Cast doit dormir : c'est aujourd'hui donc la Saint-Cast ; c'est aussi Bernanos clic-clac, six pieds sous terre qui attend la résurrection.]

mercredi 4 juillet 2012

La Sainte-Elisabeth (et dérivés)



A Lily, à Lilas, à Layla, à Lola 
A Lily, à Lilas, à Layla, à Lola.

[Astor Piazzolla, sinon clic-clic.]

mardi 3 juillet 2012

Un joyeux non-anniversaire #57


Eddy, 70 ans pile. Pour le reste clic-clic, comme il dit, le cimetière des éléphants - Laurent Terzieff aussi, et le Zim tout content.

lundi 2 juillet 2012

Des journées entières dans les livres #105

She has been described as an intensely private person — more private, even, than her husband. She has formidable self-possession, certainly, and would, you feel, be hard on any folly or impertinence on the part of an outsider. As our conversation went on, and remained pretty cautious and general, I felt a mild unease growing in Mrs Nabokov - as if she would inevitably have to repulse some grossly personal query ("Mrs Nabokov, did you ever meet the real Lolita ?"). Eventually, she said :
- These questions you will ask. Where are these questions ?
- Well, there were one or two things, I said. Your husband dedicated all his books to you, every one. That's very unusual, isn't it ?
- Is it ? ... What should I answer ? We had a very unusual relationship. But that you knew before you asked. Anything else ?
- Was he - was he great fun ? I asked helplessly. Were there lots of jokes ? Did you laugh a lot ?
- Oh, yes. His humour was delightful. He was delightful, said Mrs Nabokov. But that you knew too.

[Vladimir Nabokov,† le 2 juillet 1977. Hemingway sinon, ou Ubu tout content clic-clic.]



dimanche 1 juillet 2012

A Very Merry Unbirthday #56


Debbie Harry, Blondie, née un 1er juillet - un de ces jours clic-clic où les morts nous sont, comme dit Pagan, par trop supérieurs en nombre.